Plusieurs bouteilles et tire bouchon pour le vins

Comment enlever un bouchon sans tire-bouchon ?

Dans n’importe quel magasins, deux choix s’offrent à vous par rapport au type de bouchon sur votre future bouteille : choisir le bouchon en liège que tout le monde connaît, qui souvent est votre meilleur choix mais où il faut l’outil adéquat pour l’ouvrir ou choisir le bouchon à vis pour un accès plus facile souvent synonyme d’un vin peu agréable à boire… Pour les personnes qui optent pour le premier choix, si vous constatez que votre tire-bouchon pour le vin semble avoir disparu, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Il existe plus de façons d’ouvrir une bouteille de vin que de la refermer, et ça c’est tant mieux pour nous !

Petit avertissement : la plupart de ces stratégies ne sont pas sûres à 100 %. Il faut donc procéder avec précaution, car un grand nombre de ces stratégies présentent le risque de casser le bouchon et de le faire tomber dans le vin, de fissurer la bouteille de vin ou, dans le pire des cas, de la briser complètement. Si vous possédez un vin peu commun et coûteux qui vous mettrait dans un état de détresse extrême en cas d’erreur de ce style, nous vous encourageons à attendre jusqu’à ce que vous ayez un tire-bouchon adéquat pour déboucher le vin. Néanmoins, dans la plupart des cas, ces choix peuvent vous aider à sortir de la dépression et à boire une bouteille de vin n’importe où. 

Les différentes manières de procéder :

Avec une vis, un tournevis et un marteau :

Cela doit être l’une des solutions la plus sûre de toutes les méthodes décrites dans cet article ! Il va falloir vous équiper d’un marteau de charpentier, ceux où le bout est recourbé derrière qui peut vous aider pour enlever les pointes, une vis plus longue que le bouchon (c’est le top), et un tournevis. Vous l’aurez compris une fois votre vis en place dans le bouchon à l’aide de votre tournevis, il suffit de faire levier grâce au marteau pour tirer sur le bouchon, bon courage pour cette méthode qui vous fera sûrement transpirer et qui demandera force et résistance. 

Enfoncez le bouchon à l’aide d’un objet contondant de la taille du bouchon :

Il s’agit également d’une stratégie sécurisée on va dire, contrairement à une partie des autres méthodes de cette liste, mais elle a aussi ses inconvénients. Pour ouvrir la bouteille, prenez le manche de la cuillère en bois (ou un objet similaire) et enfoncez le bouchon dans la bouteille de vin. Malheureusement pour vous, il est difficile d’enlever le bouchon du contenant une fois que vous l’avez enfoncé. En outre, si la bouteille de vin est vieille, le bouchon peut se désintégrer et se répandre dans le vin une fois enfoncé, voilà l’inconvénient principale… Bien que ce ne soit pas un résultat optimal, si vous êtes accompagné et que vous prévoyez de boire la totalité de la bouteille, il n’y a aucune raison de vous inquiéter. Utilisez simplement un tamis et versez la bouteille de vin dans une carafe pour vous aider à éliminer les morceaux de bouchon.

Avec un cintre métallique :

Cette stratégie est assez simple, mais elle implique de dire adieu à l’un de vos cintres. À l’avenir, vous ne pourrez plus l’utiliser pour suspendre des vêtements ! Pour commencer, tournez l’extrémité du cintre d’environ 30 degrés vers l’arrière, si vous le faites bien, il ressemblera à un hameçon pour la pêche. Ensuite, faites glisser le bout de cintre dans la bouteille de vin, le long du bouchon. Tournez le fil à 90 degrés dans le but de placer le cintre en forme d’hameçon sous le bouchon. Tirez vers le haut, et le bouchon devrait s’ouvrir. 

Petit plus : Des outils comme une pince peuvent être utilisés pour créer la forme de l’hameçon ou pour tirer si votre cintre semble être coincé. Utiliser une serviette ou au moins des gants pour plus de sécurité quand vous tirerez, ça évitera la perte de la peau d’un doigt ou d’une main…

Avec une pompe :

Il va vous falloir une pompe pour les pneus de vélo avec l’aiguille pour gonfler les ballons. Rentrer l’aiguille dans le bouchon jusqu’à ce qu’elle traverse et se retrouve dans l’air qu’il y a entre le vin et le bouchon. Une fois à l’intérieur, pomper ! Grâce à la pression de l’air et comme vous pompez, vous devriez voir le bouchon sortir petit à petit de la bouteille. 

Avec un couteau pointu :

Méthode qui ressemble à la première, mais avec un couteau et sans marteau… Il vous suffit de planter votre couteau dans le bouchon à 45°, lui faire faire des rotations vers le haut, pour pouvoir vous aider à sortir doucement le bouchon. Evidemment, enfoncez bien votre couteau dans votre bouchon pour ne pas qu’il s’effrite…  

Mettre votre bouteille dans une serviette ou dans une chaussure :

Ça y est, on rentre dans la liste des méthodes qui sont un peu plus dangereuses ! Dans les précédentes stratégies, on se servait au moins d’un outil mais là, si vous n’avez vraiment rien pour vous aider, cela peut être une bonne solution. Envelopper votre bouteille avec une serviette avec un minimum d’épaisseur ou directement dans votre chaussure. Pour la serviette, prenez en deux si vous avez, c’est encore plus sécurisé. Par la suite, il suffit de taper le fond de votre bouteille contre un mur, jusqu’à ce que le bouchon s’enlève petit à petit. N’y allez pas de toute votre force, ou vous risquez de voir votre bouteille voler en éclats dès le premier coup !  Privilégier plutôt plusieurs accoups contre le mur pour voir votre bouchon s’enlever au fur et à mesure.   

Avec une chaussure :

Manière similaire à celle d’avant mais un peu moins risquée ! Mettre le fond de votre bouteille dans une serviette, mettez la à l’envers et coincé la entre vos jambes bien fermement, et au lieu de frapper contre le mur, puis taper le fond avec votre chaussure. Cela peut être beaucoup plus long mais bien moins dangereux que la méthode d’avant ! Le seul risque est de voir le bouchon partir et le vin se vider sur votre pantalon, donc n’oubliez pas de vous arrêter un peu avant que le bouchon se fasse la malle…

Mettre de la chaleur sur la bouteille :

Une option complètement originale il faut le dire, mais grâce à la science elle fonctionne réellement ! Prenez un briquet, (un chalumeau est encore mieux), et mettez la flamme sur le col de la bouteille sous le bouchon. La chaleur va forcer le bouchon à remonter vers le haut.

À savoir :  Prévoyez de mettre votre bouteille à température ambiante avant de faire cette méthode, au risque de la voir exploser si elle est trop froide à cause du choc thermique. Si elle est rafraîchi, laissez la reposer au préalable dans un environnement plus chaud pendant un certain temps.

Avec des ciseaux : 

Une méthode simple avec un objet du quotidien que tout le monde devrait avoir chez soi ! Mettre une des lames de ciseaux au centre du bouchon. C’est l’étape la plus dangereuse, alors attention lorsque vous faîtes cela à ne pas vous blesser ! Une fois que la lame est bien enfoncée au fond du bouchon, tournez et tirez vers le haut à l’aide de la poignée des ciseaux jusqu’à ce que le bouchon sorte. 

Grâce à une corde :

Si vous faîtes partie des gens qui sont habiles de leurs mains, c’est le moment de briller pour vous ! Si vous avez une visseuse avec vous, percez un trou qui traverse le bouchon sinon un peu d’huile de coude et un tournevis feront l’affaire. Faîtes un gros nœud avec votre ficelle et faites le traverser le bouchon. Vous l’aurez compris, il vous faut un nœud plus gros que votre trou et à l’aide du tournevis le faire passer dedans. Il ne vous reste plus qu’à tirer dessus ! Comme pour la méthode où l’on pousse le bouchon, vous pouvez retrouver des résidus de bouchon, pensez à le filtrer avant de le boire !  

Vous avez d’autres méthodes pour ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon ?! Laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.