Vins primeurs : comment ça marche et pourquoi ça peut être intéressant ?

Depuis un certain temps, une nouvelle tendance se dessine dans l’univers viticole. Il s’agit des vins primeurs, mais qu’est-ce en réalité ? Comme le sous-entend leur nom, les vins primeurs sont des vins issus de grands crus. Ils sont vendus juste après leur vendange. Autrement, vous pouvez obtenir ces vins bien avant leur mise en bouteille et leur commercialisation officielle. Quels sont les avantages de cette pratique ? Pourquoi est-elle intéressante ? Obtenez des éléments de réponses dans cet article. 

Les vins primeurs : qu’est-ce que c’est ?

La pratique d’achat de vins primeurs n’est pas à confondre avec une similaire, qui lui consiste à acheter du vin neuf aux vignobles. Cette pratique s’est tellement répandue que vous trouverez facilement sur n’importe quelle région, du vin à acheter. Beaucoup se plaisent à dire qu’il y a une large offre de vins primeurs Bordeaux et c’est en effet, une ville réputée pour son commerce primeur développé.

Ainsi dit, le processus de vente des vins primeurs commence généralement deux ans avant la mise en bouteille du vin. Les producteurs présentent leurs vins en primeur aux courtiers en vin. Ceux-ci se chargent ensuite d’organiser des séances de dégustations pour les négociants et les importateurs. Ces derniers peuvent alors précommander les vins primeurs en grande quantité et les revendre à leurs clients.

Pourquoi les vins primeurs peuvent-ils être intéressants pour les consommateurs et les investisseurs ?

En premier lieu, l’achat de vins primeurs permet de bénéficier de prix clairement plus avantageux que lorsqu’ils seront disponibles plus tard sur le marché. En réalité, les prix de vins primeurs sont très souvent en dessous de 30 à 50 % par rapport aux prix de vente au détail une fois que les vins sont embouteillés et commercialisés. C’est une différence remarquable qui séduit plus d’un.

De plus, acquérir des vins primeurs permet aux passionnés et aux investisseurs de s’offrir des bouteilles de qualité supérieure qui sont généralement très plébiscitées. La raison est toute justifiée. Les vins primeurs sont produits en petites quantités, ce qui leur donne une certaine rareté. Ils peuvent également bénéficier d’un meilleur goût que les vins qui seront commercialisés ultérieurement, car les viticulteurs sélectionnent souvent les meilleurs raisins pour la production.

Lire   Classification des vins de bordeaux

Pour finir, l’achat de vins primeurs peut aussi être une opportunité d’investissement plaisante. Un peu comme en bourse, les vins primeurs peuvent être vus comme des actifs tangibles et donc qui peuvent prendre de la valeur au fil du temps. Les investisseurs peuvent ainsi obtenir des vins primeurs à un prix abordable et les revendre plus tard, une fois qu’ils auront atteint leur maturité et leur potentiel maximal. 

Quelques limites à cette pratique

Il va sans dire que l’achat des vins primeurs présente de nombreux points positifs, mais aussi quelques points d’ombres. Ces derniers apparaissent plutôt comme des risques liés à l’achat de ce type de vin. En effet, il est difficile de prévoir comment les vins primeurs évolueront au fil du temps. Cela dépend fortement de la qualité du raisin utilisé pour la fabrication du vin.

Il est clair qu’un raisin de mauvaise qualité ne ferait qu’écourter la durée de vie du vin après sa mise en bouteille. De ce fait, les investisseurs peuvent ne pas obtenir le retour sur investissement escompté. En outre, l’achat de vins primeurs nécessite souvent un investissement initial important, ce qui peut être un obstacle pour de nombreux consommateurs. Il convient donc de ne pas prendre cet investissement comme une solution offerte pour réaliser des profits à court terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *