bouteilles de vin rouge

Quand ouvrir une bouteille de vin ?

Quand est-ce qu’il faut ouvrir une bouteille de vin ?

En effet, les vins rouges appellent à une préparation légitime de la température, mais sont rarement décantés. Vous pouvez ouvrir une carafe de vin lorsque vous en avez l’occasion, par exemple avant l’arrivée des visiteurs. Vous avez ainsi la chance d’arriver à une température étonnante et à une diffusion optimale.

Serait-ce une bonne idée pour moi de préparer un récipient pour le vin ?

Serait-ce une bonne idée pour moi d’ouvrir le vin à l’avance ? La réponse est oui. Ouvrir une bouteille de vin à l’avance laisse échapper des odeurs indésirables (comme le soufre ou une acidité instable). Vous pouvez envisager d’oxygéner le vin : la diffusion adoucit un vin rouge comme un vin blanc (cas particulier : les rouges avec beaucoup de chêne neuf et de tanins, comme les cabernets californiens).

Il ne sert pas à grand-chose d’ouvrir la bouteille, car la surface de diffusion est petite comme elle correspond seulement à la taille du goulot de la bouteille. En revanche, le vin s’oxygène un peu si vous le videz dans un premier contenant.

Essayez de ne pas décanter un vieux vin, il faut savoir qu’un vieux vin perd de sa structure après un grand nombre d’années. Pensez à ne pas laisser un vin qui est ancien trop prendre l’air : il risque de perdre son bouquet. Il faut donc s’en occuper minutieusement ! Si ce n’est pas trop difficile pour vous, choisissez un moment calme ou vous avez le temps pour apprécier ce détail. 

Instructions étape par étape pour décanter une bouteille de vin

De nombreux vins qui sont plutôt jeunes bénéficient du passage en carafe. Ouvrez votre bouteille de vin avant que les futurs testeurs, généralement la famille ou les amis, ne se présentent et mettez-vous un fond de verre pour choisir ce qu’il faut faire immédiatement. Cette dégustation vous permet également de vérifier si le vin est trop vieux ou bouchonné, ou si quoi que ce soit d’autre lui soit arrivé, sait-on jamais et ça serait bien dommage.

Si la robe à commencé à changer (traits orangés) et que le nez est faible, le vin est trop vieux : ne le carafé pas. En supposant que la robe soit vive et que l’odeur soit impuissante, le vin est jeune et il pourrait alors être passé en carafe pour qu’il libère ses arômes. Pour ce faire, munissez-vous d’une carafe à décanter, d’un pichet ou encore d’un récipient d’eau. Rincez bien et mettez un petit peu de vin à l’intérieur pour le goûter. La température du vin doit être celle du stockage du vin pour éviter les réactions indésirables des composés. Versez ce qui pourrait être comparé à un petit verre dans la carafe et goûtez-le ensuite :

  • En supposant que le goût s’est amélioré, que le vin réclame une oxygénation, versez la quantité que vous avez l’intention de boire.
  • Si à contrario, le bouquet d’arômes s’est échappé, laissez le reste de votre vin dans la bouteille.
  • Si les parfums sont encore fragiles et que la structure du vin est serré, le vin est censé être fermé. Secouez la carafe ou déplacez le vin quelques fois à l’intérieur, il pourrait s’adoucir. On parle de vin fermé quand il sont dans une phase d’évolution qui va laisser place à un changement et une amélioration de son potentiel. 

Quelle est la meilleure température pour un vin

Le vin a meilleur goût à une température modérée. Il est avantageux de servir le vin un peu froid (par opposition à chaud) car le vin se réchauffe dans le verre. 

  • Il faut servir les rouges légers (fruités, à point) autour de 12°C ; les verres se réchauffent rapidement à l’air ambiant. A la fin du printemps, servir du vin frais signifie passer par le frigo.
  • Les rouges tanniques (par exemple de Californie ou d’Italie) aiment la zone des 18°C ; donc en été, il ne vaut mieux pas les sortir (du sous-sol ou d’un court séjour dans le congél, frigo…) avant de les servir.

La méthode la plus efficace pour atteindre et conserver le vin à la température idéale

Alors comment refroidir rapidement un pichet ou bouteille de vin ? Je vous propose ici trois stratégies simples, de la plus facile à la plus dangereuse…

  • Mettez la bouteille de vin dans le congel pendant une heure, mais ne l’oubliez pas !
  • Mettez la bouteille de vin dans un seau d’eau avec beaucoup de glace. L’eau dissout rapidement la glace et la cruche est entourée d’eau fraîche. Très vite, le vin est frais, puis, à ce moment-là, quelques étiquettes peuvent tomber… C’est également une bonne technique pour maintenir une température stable.
  • Une idée plus dangereuse, tant pour l’étiquette que pour le vin, est d’entourer la bouteille de vin d’un tissu humide et de la mettre dans le congel. L’eau gèle rapidement et déplace le froid rapidement (du fait qu’elle est en contact avec le récipient). Cela refroidit le vin en un rien de temps mais cela peut être dangereux et ça peut geler le vin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.